Derniers sujets
» A suivre...
Mer 5 Mar - 9:07 par Tunrida Astraani

» Fusion du serveur
Mer 5 Mar - 4:01 par Tunrida Astraani

» Planning des serveurs
Mar 4 Mar - 23:11 par Tunrida Astraani

» Adelheidy
Dim 2 Mar - 22:58 par Vardanila Brûlétoiles

» Réunion HRP au sujet de la fusion
Dim 2 Mar - 21:42 par Syrah

» La Baronne
Sam 1 Mar - 22:47 par Tunrida Astraani

» [Proposition] Fêtons notre anniversaire!
Ven 28 Fév - 20:42 par Seska

» [Orcs] Kosh'Arg 2014 (23 mars)
Ven 28 Fév - 10:32 par Cathelineau

» Prochains events raciaux à organiser
Ven 28 Fév - 3:32 par Tunrida Astraani

» [BG] Ralf Grinsky
Ven 28 Fév - 0:30 par Doomguy

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 191 le Mer 3 Aoû - 23:58
Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez le forum Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking


Compte-rendu du Conseil des Guildes de la Horde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compte-rendu du Conseil des Guildes de la Horde

Message par Tunrida Astraani le Jeu 1 Mar - 12:58

[HRP : RP parlant, les seuls personnages à pouvoir lire ce compte-rendu sont les chefs de guildes de la Horde. Ceci dit, il reste accessible en HRP]

Rapport de la Marquise Melwën de Lusançay concernant le Conseil des Guildes de la Horde convoqué le dimanche 26 février de l'an 32 après l'ouverture de la Porte des Ténèbres.

La réunion du Conseil était convoquée par l'Ordre Thalassien, représenté par le Maréchal Hadrios Cour-Soleil et le Sire Lydrial Neanteaube.

Les délégations suivantes furent présentes :

pour l'Aube du Renouveau, les Sires Gar'Thok Brisecrâne et Shalidor Cildarïl ;
pour la Caravane aux Trésors, le Sire Elvar Chantelune ;
pour le Navis, le Capitaine Daïmelen Songebrume et le Sire Loupiot d'Ambor ;
pour l'Ordre Exalté, l'Exaltée Desdea et le Sire Seldszar Valombre ;
pour le Treizième Arcane, le Conseiller Financier Otto von Altmann, Dame Galathea Flammombre, et les Sires Daz'Weke et Mal'Achaï Crin-Tempête.

Il faut noter que le maximum de deux personnes par délégation n'a jamais été dépassé, les représentants du Treizième Arcane se succédant à diverses occasions.

Dame Flammombre, soutenue par les Sires Brisecrâne et Songebrume, émit quelques protestations quant à l'accueil que les gardes de l'Ordre Thalassien réservaient à certains invités, mentionnant des propos concernant une certaine supériorité des Elfes sur les Orcs. Le Maréchal Cour-Soleil leur a présenté ses excuses au nom de son Ordre, et promis de sanctionner les gardes fautifs.

L'incident clos, le Maréchal Cour-Soleil ouvrit la séance en rappelant les conclusions du précédent Sommet des Guildes, avant d'annoncer l'ordre du jour :

Définir l'intérêt, le champ d'action et les limites du Conseil des Guildes


La délégation du Navis quitta la réunion, mettant en avant son désintérêt pour les affaires de la Horde.

Les discussions portèrent principalement sur les pouvoirs d'arbitrage ou de médiation du Conseil, le nombre, les pouvoirs et la durée d'exercice des médiateurs, les accords entre guildes et la désignation de responsables pour les éventuelles entreprises communes.

Les synthèses des prises de position respectives des délégations sont les suivantes :

*

Aube du Renouveau :

Dans les cas de force majeure, le Conseil devrait jouer un rôle d'arbitrage des différends entre guildes, sans toutefois être un tribunal car son rôle resterait du domaine de la réconciliation, plutôt que des sanctions. Les médiateurs devraient être en nombre impair, pour éviter à la fois les risques de partialité liés à la présence d'un seul médiateur, et les risques de blocage en cas de désaccord si ils venaient à être en nombre pair.

Concernant les éventuelles opérations militaires communes, le commandant commun devrait être nommé par la guilde requérant le soutien des autres. En cas d'abus, ce commandant des troupes communes pourrait être remplacé par le Conseil. Un commandant trop indépendant des guildes pourrait éventuellement retourner les troupes communes contre elles.

Enfin, les contrats entre guildes pourraient, si nécessaire, être notés et archivés par un scribe commun, la nomination d'un scribe du Conseil étant à envisager.

*

Ordre Exalté :

Le Conseil ne doit exercer aucune forme de contrainte sur les guildes et ne leur imposer aucun accord, le terme d'arbitrage lui-même devrait être abandonné au profit de celui de médiation, de connotation moins autoritaire.

Les médiateurs devraient être au nombre de deux, un médiateur unique étant plus enclin à être partial selon le Sire Valombre. Selon l'Exaltée, il vaudrait mieux se passer de médiateurs que craindre qu'ils soient corrompus, quel que soit leur nombre.

Dame Desdea refuse également l'idée qu'une guilde place ses troupes sous le commandement d'un inconnu.

*

Ordre Thalassien :

La priorité devrait être donnée à l'établissement d'accords militaires et commerciaux. Chacune resterait libre de participer ou non aux alliances et accords ainsi conclus.

Le Conseil des Guildes n'ayant pas vocation à se substituer aux lois de la Horde, toute ingérence dans les affaires internes des guildes est exclue. Toutefois, le Conseil devrait être en mesure d'imposer le respect des accords librement consentis, notamment lors d'accords militaires.

La fonction de médiateur devrait être confiée en permanence à une personne nommée par le Conseil des Guildes pour un mandat d'une durée déterminée. Son rôle relèverait essentiellement de la communication et de la prévention, afin que les éventuels désaccords entre guildes se résolvent d'eux-mêmes au lieu de dégénérer en problèmes majeurs. Le Conseil pourrait également révoquer un médiateur, si la fiabilité de celui-ci devient douteuse. Quand bien même la fonction de médiateur serait peu utilisée par les guildes, son existence représenterait une précaution appréciable.

Il serait également souhaitable de nommer un commandant prêt à diriger les troupes unies des guildes en cas de besoin, sans attendre qu'une urgence se présente, et sans perdre un temps précieux en renommant un commandant à chaque nouvelles opération commune. Ce commandant serait assisté par un conseil des officiers militaires des guildes, qui pourrait le révoquer en cas d'incompétence. La question des guildes absolument dépourvues de structures militaires restent en suspens.

*

Treizième Arcane :

Les accords entre guildes exigent un minimum de garanties autres que la simple bonne volonté des contractants, notamment dans le cas d'alliances militaires. Les contrats devraient reposer sur un principe de réciprocité.

Les médiateurs ne devraient pas être au nombre de deux, afin d'éviter les blocages en cas de désaccord. Ils ne pourraient intervenir que si une des parties concernées par un accord l'estime nécessaire, les accords sans problèmes ne requérant pas de médiation. La rédaction des contrats resterait la responsabilité exclusive des guildes contractantes.

Dans le domaine militaire, certaines guildes peuvent mettre des mercenaires à disposition des autres, à condition qu'ils ne soient pas placés sous le commandement d'un inconnu. La formation d'un sous-conseil des commandants, semblable au Conseil des Guildes mais consacré aux troupes communes volontaires, est envisageable. Il est également possible que chaque guilde dirige elle-même les troupes qu'elle aura demandées aux autres guildes, ou choisisse à qui les confier en l'absence d'officier compétent dans ses rangs.

*

A l'issue de débats parfois animés, notamment sur la question du commandement des troupes, un consensus s'est dégagé sur les points suivants :

- Le Conseil peut imposer le respect des engagements librement consentis. Toute guilde signataire d'un accord peut demander une médiation si elle l'estime nécessaire.

- Les termes d'un accord ne s'appliquent qu'à ses signataires.

- Chaque guilde dirigera elle-même les troupes qu'elle aura requises auprès du Conseil, ou les placera sous les ordres d'un commandant de son choix en l'absence d'officier compétent dans ses rangs. Le même principe sera appliqué à toute entreprise commune, quel que soit le domaine concerné.

Un bref débat a porté sur les archives des Conseils et les droits d'accès relatifs. Le Conseil des Guildes demande donc officiellement au Chef de Guerre que les comptes-rendus de ses réunions ne soient consultables que par les dirigeants des guildes.

Lors de la clôture de la séance, le Treizième Arcane a fait part de son intention d'organiser le prochain Conseil.

Melwën, Marquise de Lusançay

_________________
Tunrida, Xyànâth, Monéta, Chlorhydrine
Melwën, Céboulos, Arthéys, Zekna
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 36
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum