Derniers sujets
» A suivre...
Mer 5 Mar - 9:07 par Tunrida Astraani

» Fusion du serveur
Mer 5 Mar - 4:01 par Tunrida Astraani

» Planning des serveurs
Mar 4 Mar - 23:11 par Tunrida Astraani

» Adelheidy
Dim 2 Mar - 22:58 par Vardanila Brûlétoiles

» Réunion HRP au sujet de la fusion
Dim 2 Mar - 21:42 par Syrah

» La Baronne
Sam 1 Mar - 22:47 par Tunrida Astraani

» [Proposition] Fêtons notre anniversaire!
Ven 28 Fév - 20:42 par Seska

» [Orcs] Kosh'Arg 2014 (23 mars)
Ven 28 Fév - 10:32 par Cathelineau

» Prochains events raciaux à organiser
Ven 28 Fév - 3:32 par Tunrida Astraani

» [BG] Ralf Grinsky
Ven 28 Fév - 0:30 par Doomguy

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 191 le Mer 3 Aoû - 23:58
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez le forum Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking


[BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Message par Tunrida Astraani le Mer 4 Avr - 19:13

Chlorhydrine s'éveilla en plein milieu de la nuit. Enfin, c'était l'impression que lui donnait son état de fatigue. La journée devait déjà être bien entamée, vu l'heure à laquelle la fête de la veille s'était terminée. En tendant l'oreille, elle pouvait entendre le ronronnement sourd qui était le bruit de fond de Gnomeregan, le bruit combiné de milliers de machine et des immenses conduits d'aération qui permettaient à toute la cité de respirer.

Sauf que dans cette pièce, il faisait une chaleur étouffante. Elle règlait pourtant toujours son aérateur de façon à dormir dans une atmosphère fraîche... Au lieu de l'interrupteur, sa main droite rencontra une masse de cheveux. Le gnome remua en râlant dans son sommeil.

Avant toute chose, remettre ses souvenirs en ordre... Les gammes progressives de la onzième symphonie algorithmique de Phonocombinateur lui revenaient en mémoire. Et avec elles, la migraine qu'elle devait aux éclairages stroboscopiques qui l'accompagnaient. A moins que ce ne soit la faute du cocktail phosphorescent... Bref, une sensation parfaitement normale après une fête gnome : sa tête lui faisait l'effet d'une sphère de confinement en surpression.

Le reste de la soirée lui revint facilement en tête. Glebnik venait d'être promu raffineur de catégorie B, ce qui lui donnait droit à un appartement plus vaste, incluant un laboratoire personnel et l'équipement pour quelques assistants qu'il était en droit de choisir lui-même. Notamment les masques à gaz dont la première utilisation avait été le bal "masque-à-gazé" de la veille. Elle se rappelait aussi avoir fait sauter l'aérateur en tentant de lui faire diffuser du parfum... Enfin, la soirée s'était assez bien terminée, tout compte fait...

Les ronflements de Glebnik lui rappelaient sa propre fatigue, et Chlorhydrine se rendormit comme une pierre.

_________________
Tunrida, Xyànâth, Monéta, Chlorhydrine
Melwën, Céboulos, Arthéys, Zekna
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 36
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Message par Tunrida Astraani le Mer 11 Avr - 7:36

Quelques heures plus tard, les bavardages dans la pièce voisine finirent par la réveiller. A la place de Glebnik, un simple mesage : "Je reviens". Elle enfila le minimum de vêtements nécessaires pour être présentable malgré l'atmosphère toujours aussi lourde et sortit de la chambre. Il ne restait plus que Bicla et Ruppi, qui semblaient vissées sur leurs sièges. Ruppi lui fit un sourire entendu.

- Alors ?
- Alors quoi ?
- Tu vas attendre qu'il revienne des courses avec les autres, ou tu vas encore partir comme une voleuse ?
- Comment ça, "encore" ?
- Pas à nous, ce numéro de jeune fille innocente... On te connais !

Chlorhydrine s'installa dans un siège libre. C'était le genre de discussions qui revenaient pratiquement chaque lendemain de fête, toujours avec Bicla et Ruppi. Les lendemains de fête avaient été nombreux, d'ailleurs, depuis la fin de la seconde guerre.

Non, autant le reconnaitre : pour elle, les lendemains de fête étaient nombreux depuis la mort de son père. Au moins, il avait péri en Gnome digne de ce nom. Le thermocompacteur X-29 fonctionnait parfaitement bien, si bien qu'après la première démonstration publique il ne restait qu'une petite brique de cendres compactées de son inventeur. Après, sa mère était partie à l'aventure on ne sait où, laissant Chlorhydrine à la tête d'une belle rente qui fondait peu à peu.

Elle se reprochait parfois de ne rien faire à part se reposer entre deux fêtes, à un âge où les autres Gnomes travaillaient déjà à leur première invention. Enfin, peut-être qu'elle finirait par inventer une nouvelle façon de se malmener le tube digestif et le système nerveux... C'était en tout cas ce qu'elle se disait pour se remonter le moral, et ça marchait.

Leur bavardage s'éternisait et commençait à revenir régulièrement sur le même sujet : les courses duraient vraiment longtemps.

_________________
Tunrida, Xyànâth, Monéta, Chlorhydrine
Melwën, Céboulos, Arthéys, Zekna
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 36
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Message par Tunrida Astraani le Jeu 26 Avr - 18:51

Ce fut lorsque Glebnik et les autres revinrent, avec une bonne heure de retard, que Chlorhydrine apprit qu'une nouvelle guerre venait d'éclater. Aucun d'entre eux n'était dans l'armée, mais l'effort de guerre exigeait qu'ils soient tous mobilisés à leur travail : les congés étaient réduits au strict minimum, sur lequel devaient rogner ceux qui voulaient encore mener des recherches personnelles.

Glebnik, lui, n'en avait plus du tout le temps, pas plus que les autres raffineurs : il fallait produire d'invraisemblables quantités de carburants et gaz en tous genres pour alimenter les machines de guerre. Chlorhydrine fut ballotée d'affectation en affectation avant d'atterrir pour de bon dans la fonderie 9-N. Après le choc des premiers jours, la guerre imposait une nouvelle routine : elle finit par s'installer graduellement chez Glebnik sans même y penser, simplement parce qu'ils n'avaient ni le temps de se demander si c'était une bonne idée, ni celui de se voir autrement. Ils auraient tout le temps d'officialiser la situation ou d'y mettre fin une fois la tranquillité d'avant-guerre revenue.

En attendant, les journées filaient, toutes semblables et toutes plus assommantes les unes que les autres. L'un comme l'autre revenaient épuisés de leur travail et profitaient autant que possible de leurs rares périodes de repos communes, au point que l'aérateur restait bloqué sans qu'aucun d'entre eux ne s'en occupe. Le temps qu'ils s'adaptent à leur nouveau rythme de vie, ils l'avaient oublié et s'étaient habitués à vivre dans cette atmosphère. Après tout ils passaient déjà leurs journées à respirer un air torride, Glebnik sous son masque à gaz et Chlorhydrine dans sa fonderie.

Elle s'y habituait d'ailleurs assez bien, au point d'envisager d'y rester une fois la paix revenue. Il y avait quelque chose de satisfaisant dans l'effort physique, comme si elle évacuait sa frustration par les muscles en vidant des brouettes de minerais dans les fours et en déversant des litres de métal liquide dans les moules.

C'était une drôle d'idée, au fond, de profiter d'une guerre pour trouver une vie stable.

_________________
Tunrida, Xyànâth, Monéta, Chlorhydrine
Melwën, Céboulos, Arthéys, Zekna
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 36
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Message par Tunrida Astraani le Lun 22 Avr - 19:12

Chlorhydrine était en train de charger de barres d'acier une machine qui crachait des tubes sans soudure quand elle remarqua les grands gestes que faisaient les Gnomes de l'autre bout de l'atelier, là où on pouvait entendre autre chose que le vacarme des machines. Elle reposa la barre qu'elle tenait, attendit que sa machine produise ses derniers tubes et l'éteignit. Autour d'elle, les autres Gnomes cessaient le travail aussi, le bruit baissant jusqu'à ce qu'elle entende la voix sortie des hauts-parleurs.

- ... que le strict nécessaire. Ne perdez pas de temps. Je répète, ici le Grand Bricoleur Mekkanivelle. Une incursion de Troggs rend nécessaire l'évacuation des zones en cours d'excavation et des secteurs adjacents. Ne cédez pas à la panique. N'emportez ...

Un jour, quelqu'un devrait mettre en équation le rapport entre les appels au calme des autorités et la panique de la population concernée. L'annonce diffusée en boucle par les hauts-parleurs était à peine terminée qu'elle fut recouverte par le tumulte d'une foule de Gnomes fuyant l'atelier à totue vitesse. A la décharge de Chlorhydrine et de ses collègues, une nouvelle aile de leur atelier était précisément en cours d'excavation à deux pas de là. Or, le Grand Bricoleur ne précisait pas où avait eu l'incursion. Sur le coup, aucun d'entre eux ne se dit que si elle avait été aussi proche, ce n'est pas Mekkanivelle qui les en aurait avertis mais plutôt l'inverse.

La bousculade dans les couloirs était telle qu'il était impossible de courir. Il n'y avait qu'à suivre le mouvement, en faisant attention à ne pas tomber et risquer d'être piétinné, sans oublier de se plaquer contre les murs de métal quand passait un groupe de soldats fonçant en sens inverse. A mesure qu'elle avançait, la foule autour de Chlorhydrine devenait plus clairsemée, les Gnomes se dispersant pour se rendre chez des parents ou amis des secteurs intacts. Une fois rentrée, elle fit les cent pas en attendant l'arrivée de Glebnik, ajoutant encore un peu de chaleur à l'atmosphère étouffante de leur appartement. Ou de son appartement à lui. Enfin, ce détail là pouvait attendre.

Quand il arriva, elle se jetta dessus, achevant de froisser ses moustaches qui avaient déjà souffert de la cohue. Il la reposa enfin et s'affala sur le siège le plus proche, Chlorhydrine s'installant immédiatement sur ses genoux.

- Tu n'as rien eu ?
- Juste peur. Ca ne doit pas être dans le secteur de la fonderie.
- Ca fait quand même partie des zones évacuées.
- Oui... Je me demande ce que je vais faire, du coup...

Quelques heures plus tard, ils purent, comme les autres Gnomes, prendre connaissance de l'ampleur exacte de l'invasion et des mesures prises pour y faire face. Les espaces habitables vides étaient réquisitionnés pour reloger les évacués. Concrètement, pour Chlorhydrine, cela signifiait que son appartement, où elle n'avait pas mis les pieds ces derniers temps, accueillerait toute une famille, tandis qu'elle et Glebnik devraient aussi loger un couple sans enfants dans leur chambre d'amis et un célibataire dans le laboratoire. L'armée allait être entièrement rappelée du front pour reprendre la ville. En attendant son retour, les Gnomes privés de leur travail par l'évacuation devait immédiatement former des brigades défensives d'urgence, pour tenter de contenir les Troggs.

Jusque là, Chlorhydrine n'avait jamais tenu une arme de sa vie.

_________________
Tunrida, Xyànâth, Monéta, Chlorhydrine
Melwën, Céboulos, Arthéys, Zekna
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 36
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Message par Tunrida Astraani le Mar 30 Avr - 4:11

L'entrainement proprement dit fut assez bref et expéditif : l'objectif n'était pas de mener une contre-attaque décisive, mais simplement d'aider à ralentir les Troggs le temps que l'armée revienne du front. Le hangar où la brigade de Chlorhydrine fut formé était rempli, à une extrémité, de divers tas de pièces d'armure disparates. Comme tous les autres, elle se choisit une cotte qui lui allait à peu près, puis des jambières, une ceinture... Des guerriers présents à Gnomeregan lors de l'incursion pour cause de permission, blessure ou retraite leur expliquaient sommairement comment ajuster leurs armures et quels mouvements faire pour les essayer. Ils rejoignirent ensuite une file au bout de laquelle on confiait à chacun une arme et un bouclier.

Une fois équipés, il se regardèrent dans un silence tendu, rompu seulement par le ronronnement des machines. L'agitation des premières minutes passée, ils prenaient conscience de la réalité de la situation et de ce qu'elle impliquait : tous ne s'en sortiraient pas vivants. Chacun observait et jaugeait les autres à la dérobée, se comparant à eux pour essayer d'évaluer leurs chances de survie respectives.

Les instructeurs leur apprirent rapidement à courir en tenant compte du poids de leur équipement, à parer les coups et manier leurs armes. A la fin de la matinée, on leur distribua des rations qu'ils avalèrent rapidement, puis ils furent transportés à la limite de la zone envahie.

Ils attendaient devant une épaisse porte en acier, guettant les gonds qui commençaient à céder sous les coups des Troggs. Un dernier choc plus fort que les autres les arracha, les deux battants tombant à quelques centimètres des Gnomes. Aussitôt, ils s'élancèrent vers les créatures qui franchissaient le passage. Chlorhydrine abattait son marteau presque au hasard, touchant ses adversaires n'importe où. Elle eut tout juste le temps de lever son bouclier pour intercepter la massue lancée vers sa tête, le choc la projetant sur les épaules d'un autre Trogg. Elle fit tournoyer son marteau et le lança de toutes ses forces sur le visage de la bête.

Malgré tous leurs efforts, ils perdaient du terrain. Bientôt, ils entendirent derrière eux le souffle des chalumeaux. Abandonnant le combat, ils coururent à toute vitesse vers la porte, se faufilant entre les quelques alarmes-bombes de réserve lancées vers leurs poursuivants. Dès que le dernier d'entre eux fut passé, la porte se referma et les ingénieurs se mirent aussitôt à la souder. Pendant que les Troggs venaient peu à peu à bout des soudures, les combattants purent récupérer un minimum, tandis que le groupe de soudeurs se préparait à renforcer encore plus la porte suivante.

Durant ces pauses, Chlorhydrine sentait l'épuisement l'envahir. Son armure de fortune la blessait aux articulations, sa tête lui faisait l'effet d'être prise dans un étau et ses muscles lui semblaient prêts à rompre. Elle oubliait ces sensations dès que le combat reprenait, ne pensant plus qu'à survivre jusqu'à la prochaine porte, jusqu'à la prochaine pause.

Le temps que l'armée régulière vienne prendre la relève, près de la moitié de son groupe avait péri.

_________________
Tunrida, Xyànâth, Monéta, Chlorhydrine
Melwën, Céboulos, Arthéys, Zekna
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 36
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Message par Tunrida Astraani le Mer 8 Mai - 7:34

Une fois les brigades d'urgence dissoutes, Chlorhydrine put retourner chez elle. En entrant, elle fut presque renversée par Glebnik. Elle le repoussa vivement et se dirigea vers la chambre sans prononcer un mot, le regard fixe. Le Gnome se releva en secouant la tête d'un air dépité, suivit la ligne de vêtements qu'elle avait laissés sur son passage puis trouva sa compagne étendue sur le lit, les bras en croix comme si elle venait de tomber du plafond, déjà endormie. Maintenant qu'elle s'était déshabillée et ne bougeait plus, il put constater qu'elle était couverte d'hématomes, d'écorchures et d'escarres.

Chlorhydrine se réveilla une vingtaine d'heures plus tard, grimaçant à chaque mouvement. Elle prit une douche, pansa rapidement ses plaies et s'attabla sans dire un mot.

- Tu as oublié de t'habiller.
Elle haussa les épaules.
- Enfin, tu fais comme tu veux... Mais ce serait mieux que tu te rhabilles avant le retour des autres.
Elle commença à manger en silence, le regard dans le vague.
- Je me doute que ça a été dur, mais tu devrais éviter de te refermer comme ça.
- Qu'est-ce que tu voudrais que je dise ?
Glebnik resta silencieux à son tour. Chlorhydrine s'accouda à la table, posa la tête entre ses mains et commença à sangloter.

Dans les jours qui suivirent, elle reprit une attitude à peu près normale et put à nouveau entendre parler des combats en cours sans plonger dans de longues périodes de mutisme.

La contre-offensive, après avoir reconquis une partie de la ville, s'enlisait d'heure en heure, comme si après un moment d'hésitation, une source inépuisable de Troggs s'était ouverte. Ce qui était d'abord une vague rumeur devint peu à peu une certitude, bientôt confirmée officiellement : les envahisseurs reprenaient du terrain.

Lorsque les alarmes retentirent à nouveau, ils étaient en train de dîner tous les cinq. Gaxik, qui occupait la chambre d'amis avec sa femme, leur faisait part du dernier bruit de couloir dont il avait eu les échos, selon lequel le Grand Bricoleur discutait d'un plan d'élimination avec ses conseillers. La discussion fut aussitôt interrompue. Tinkle, le célibataire du laboratoire, se leva pour aller prendre des nouvelles. Bilga donna un coup de coude à son mari, qui courut rattraper Tinkle.

- Reste plutôt ici.
- Pourquoi ?
- Je n'ai pas entendu parler de tout, mais le plan impliquerait que personne ne quitte l'endroit où il se trouve au moment de l'exécution.
- Drôle d'idée. Qu'est-ce que ça peut être ?

Depuis les haut-parleurs des couloirs, la voix de Mekkanivelle leur répondit. Comme toute la population de Gnomeregan, ils apprirent l'existence du plan de Psiko Thermojoncteur et sa mise en œuvre immédiate. Il n'avaient plus qu'à attendre quelques heures, le temps que le gaz radioactif fasse son effet et soit évacué par les aérateurs, avant de redescendre dans les niveaux inférieurs pour les débarrasser des cadavres de Troggs qui les encombreraient.

_________________
Tunrida, Xyànâth, Monéta, Chlorhydrine
Melwën, Céboulos, Arthéys, Zekna
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 36
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Message par Tunrida Astraani le Ven 19 Juil - 4:26

Un silence tendu s'installa. Ils s'assirent tous les cinq autour de la table, se regardant sans savoir quoi dire. Dehors, dans les couloirs de la ville, après un certain tumulte le temps que chacun rentre chez lui, il n'y avait plus d'autre son que le ronronnement des aérateurs. Inconsciemment, Chlorhydrine tendait l'oreille, comme si le bruit des aérateurs allait changer en pompant le gaz, ou comme si, d'ici, elle pouvait entendre les Troggs se réjouir de ce qui devait leur sembler, pour l'instant, être une victoire surprise : il n'y avait plus un seul Gnome sur leur chemin.

Elle eut un sourire en pensant à la mauvaise surprise qui les attendait. Et dire que, seulement quelques semaines plus tôt, elle aurait eu pitié de leur sort ! Mieux, elle se serait sûrement indignée de voir des humanoïdes éliminés de cette façon, comme on extermine les poux. C'était avant de voir de quoi ils étaient capables...

La voyant sourire, Glebnik osa enfin briser le silence, bientôt suivi par tous les autres.
- Au moins, dans quelques heures, on aura la paix.
- Pas vraiment, avec cette guerre contre les Orcs.
- Oui enfin, ce sera déjà moins grave...
- Vous croyez peut-être que les Troggs ont laissé les secteurs envahis propres et intacts ?
- Mon atelier ! J'ose à peine imaginer ce qu'ils en ont fait !
- Et mes plans …? Qu'est-ce qu'ils ont bien pu faire de mes plans ?
- J'ai bien une idée, mais...
- Gaxik !
- On en a pour des mois avant de pouvoir retourner là bas, de toute façon.
- Déjà, on aura le temps de s'occuper de l'aération. Je ne dis pas ça pour me plaindre, mais si il faisait moins chaud...
- Pour vous deux seuls, ça devait être facile à supporter, vous deviez même faire des économies de lessive, mais à nous cinq...
- On ne veut pas savoir ce que tu t'imagines seul dans le labo...
- Quoi ? Vous êtes jeunes, c'est normal d'en profiter. Avouez qu'on vous gêne un peu, à ce niveau là.

Ils continuèrent jusqu'à ce que la sonnerie les arrête. Les cinq Gnomes tournèrent la tête vers la porte, surpris d'avoir de la visite en ce moment, alors qu'aucun déplacement n'était autorisé. Entre deux coups de sonnette, ils entendirent une rumeur confuse, loin dans les profondeurs de Gnomeregan. Des cris, des bousculades... Glebnik, Bilga, Gaxik, Tinkle et Chlorhydrine se levèrent comme un seul Gnome, aucun n'osant faire le moindre pas vers l'entrée.

Tinkle finit par se décider et alla ouvrir. Il fut littéralement projeté en arrière par Bicla et Ruppi, qui se précipitèrent dans l'appartement, fermant aussitôt la porte avant de s'effondrer par terre à bout de souffle. Tous se précipitèrent vers les deux nouvelles arrivantes affalées par terre, épuisées et tremblantes de peur.

_________________
Tunrida, Xyànâth, Monéta, Chlorhydrine
Melwën, Céboulos, Arthéys, Zekna
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 36
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Message par Tunrida Astraani le Lun 12 Aoû - 4:36

La rumeur qu'ils entendaient monter des profondeurs de Gnomeregan s'était rapprochée. C'était le bruit d'une foule en panique, mais avec quelque chose de différent... Un peu comme si le son venait de partout à la fois.

- Qu'est-ce que vous faites ici ? En plein couvre-feu !
- On s'abrite.
- L'aérateur …? Toujours cassé ?
- Qu'est-ce que l'aérateur vient faire là-dedans ?
- Vous ne voyez pas qu'on crève de chaud ? Bien sûr qu'il est toujours hors service !

Bicla et Ruppi poussèrent un soupir de soulagement à l'unisson, puis firent signe qu'elles reprenaient leur souffle avant de répondre. Au loin, ils entendaient de temps en temps des cris, des bruits de course, le son caractéristique d'un mécanotrotteur lancé à toute allure... Enfin, Ruppi prit la parole.

- J'étais chez moi. Tu sais comment c'est fait, Chlorhydrine. L'aération est tout au fond.
- Et ton appartement est tout en longueur, tu t'es assez plaint de la circulation de l'air...
- Heureusement que ça circule mal, ça m'a laissé le temps de réagir quand le gaz est arrivé.
- Pardon ?!
- Qu'est-ce que vous racontez ?
- Impossible !
- Laissez-la parler !
- J'ai couru chez Bicla...
- C'est moi qui lui ai dit qu'on devrait venir ici. Je me suis souvenue de toi en train de détraquer l'aérateur.
- Et des masques.
- Attendez, là … Quels secteurs sont touchés ?
- Aucune idée...
- T'as pas regardé, quand on est passées au bord du puits C-8, juste en sortant de chez moi …?
- Je vois mal comment j'aurais pu, tu t'es mise à me traîner par les couettes pour que j'aille encore plus vite !
- Ça sortait des couloirs à tous les niveaux.
- Mais ça voudrait dire que toute la ville est touchée !
- Le Grand Bricoleur aurait donné l'alerte, comme il a annoncé le couvre-feu tout à l'heure !
- On aurait au moins entendu les alarmes. Et les portes de sécurité se seraient fermées.
- Je sais ce que j'ai vu. Le gaz se répand partout.
- Tous les systèmes d'alarme auraient lâché en même temps ? Ça ne tient pas debout !
- Si ce n'est pas une défaillance, alors...

Gaxik ne termina pas sa phrase. Un silence de plomb tomba sur la pièce tandis que les six Gnomes arrivaient en même temps à la même conclusion. Un sabotage. Une trahison. Il fallait avoir une connaissance parfaite du plan pour le détourner de cette façon. Et surtout, si le désastre était intentionnel, il allait sûrement faire bien plus de victimes que si il était accidentel.

_________________
Tunrida, Xyànâth, Monéta, Chlorhydrine
Melwën, Céboulos, Arthéys, Zekna
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 36
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Chlorhydrine Thermocompacteur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum