Derniers sujets
» A suivre...
Mer 5 Mar - 9:07 par Tunrida Astraani

» Fusion du serveur
Mer 5 Mar - 4:01 par Tunrida Astraani

» Planning des serveurs
Mar 4 Mar - 23:11 par Tunrida Astraani

» Adelheidy
Dim 2 Mar - 22:58 par Vardanila Brûlétoiles

» Réunion HRP au sujet de la fusion
Dim 2 Mar - 21:42 par Syrah

» La Baronne
Sam 1 Mar - 22:47 par Tunrida Astraani

» [Proposition] Fêtons notre anniversaire!
Ven 28 Fév - 20:42 par Seska

» [Orcs] Kosh'Arg 2014 (23 mars)
Ven 28 Fév - 10:32 par Cathelineau

» Prochains events raciaux à organiser
Ven 28 Fév - 3:32 par Tunrida Astraani

» [BG] Ralf Grinsky
Ven 28 Fév - 0:30 par Doomguy

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 191 le Mer 3 Aoû - 23:58
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez le forum Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking


(Bg) La gamine des rues écrit par Courtejambe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Bg) La gamine des rues écrit par Courtejambe

Message par Exploratrice Courtejambe le Jeu 4 Juil - 14:27


Chapitre 1 : Chenka, la gamine des rues

Il était une fois, dans la vieille ville, une mère de famille et ses sept enfants. Leur père était un guerrier, appartenant au groupe de défenseurs du Roi.  Il ne revint jamais de Lordaeron.
Je suis l'ainée des sept enfants et depuis ma jeunesse, l'adolescente à la charge de cette famille était moi. Je me prénomme Chenka.
Je n'en voulais pourtant pas à mon père de m'avoir laissé ce fardeau car j'entendais depuis tout petit ses récits à propos de ses nombreuses batailles et que jamais il n'aurait pu s'en passer, il idolâtrait notre roi.
Dès  mon plus jeune âge,  j'ai donc commencé à voler, à marchander et à arnaquer...
Je me suis trouvée certaines compétences de crochetage, de furtivité, et celles-ci m'ont permis de nourrir ma famille.
Plus j'avançais et plus l'appât du gros gain m'intéressait.

Mais, en l'an 29, lors de l'apparition du roi liche, j'ai connu un échec lors d'un vol qui m'a coûté la geôle pour un an seulement.

Je dis "seulement" car l'arrivée de Aile de mort mobilisa beaucoup de combattants valides...Ils décidèrent de libérer les auteurs de petits larcins...pour soulager l'équipe de garde de la geôle qui vit ses effectifs diminués.

Je n'ai jamais su comment ma famille avait fait sans moi pendant ces  un an, mais en revanche j'ai compris qu'elle n'avait depuis ce moment plus besoin de moi.
Me voilà errant à la recherche d'un but....Restant non loin de ma famille, leur déposant nourritures et vêtements volés à la porte de chez moi sans jamais rentrer.
Jeune adulte, je suis partie m'installer à la lisière de la forêt du Nord...Là où j'espérais retrouver mon père ou sa stèle....
Mais, en vain, aucun homme correspondant à la description de mon père n'avait séjourné ici....
En un an, j'ai pu construire un baraquement et l'équiper légèrement, me satisfaisant d'un tronc d'arbre comme table, d'un feu de bois pour cuisiner et d'un lit en paille avec un vulgaire tissu râpé comme couverture...



C'est durant ce temps que j'ai appris à chasser et à dépecer.
J'ai commencé à vendre mes objets. Je devais surtout garder un peu d'argent de côté pour ma famille et moi.

Tout allait pour le mieux  dans ce monde de pauvreté !

Il ne me restait que 5 jours avant d’atteindre mes  20 printemps…..Cette petite boite, posée à côté de ma table de chevet m’intriguait fortement……

Me voilà errant dans mes plus profondes pensées à la recherche d'un but....Allongée sur mon lit de fortune, les mains croisées sur mon ventre, tournant ma tête à droite, je regardais de ma fenêtre en bois, la faible lueur, transperçant le feuillage épais de cette forêt mystérieuse ....Et de l'autre côté, j'écoutais les chants de ces citadins hurleventois et le son de la mer se fracassant sur la roche.
…..je scrutais cette petite boite, si invitante, posée à côté de ma table de chevet.

Pourquoi je devais l'ouvrir qu'à mes 20 printemps ?.....Pourquoi mon père partit ?.....Lordaeron ? Je l'entends encore me raconter les bienfaits de cette cité, répéter les paroles  :
"«Un jour, on m'a dit que pour aller en lordaeron, il fallait offrir son esprit à un arbre, ses rêves à la rivière, et jeter ses espoirs à la mer"

Cette cité idéale et idyllique, me disait-il, construite aux abords d'une forêt, aussi étouffante que intrigante, et entourée de montagne, de flore et de faune ....

Un bruit de pas hésitants m'interpella...Cette odeur de poisson fraîchement pêché, grillé sur un feu de bois me sortit de mes songes en sursaut....
Etait-ce mon imagination ?
Je me souvenais des heures de pistage que je fis avec le clan qui me recueillit adolescente....Des heures, des minutes à observer, écouter, analyser l'environnement dans lequel je marchais paisiblement.....On me disait toujours la forêt et la mer se lit comme un livre...

Mes simples oreilles d'humaine frétillaient, écoutant chaque petit bruit inhabituel, humant l'air iodé et l'air forestier...
Mon instinct ne pouvait pas se tromper....Quelqu'un avançait avec assurance ....
Mon doigt rempli de terre argileuse, caressa mon visage...
Ce geste expliquait-il un simple réflexe de survie ou l'appréhension de rencontrer à la lisière d'autres êtres vivants....
Je devais aller voir....
J'enfilai ma vieille tenue de cuir, m'équipant de mes dagues, me badigeonnant de terre pour camoufler toute odeur....

Arrivée près de ma porte artisanale, je pris ce petit paquet....
Qui sait ? Serrant la boite, je ne rentrerai peut être jamais....
Je la posais délicatement dans mon sac à dos...Une brise fraîche releva ma couverture, laissant apparaître un parchemin....
Le palpitant rapide....je le saisis, intriguée...
Qui avait pu égarer ce parchemin ? Qui est rentré chez moi ?
Empoignant ce parchemin sans le regarder, je fus prise d'un souffle soudain....Mon esprit s'affolait....Les questions se chamboulaient....
Quelqu'un est rentré ici sans que je m'en aperçoive....Mais qui ? Comment ?....
Je lâchai ce parchemin me saisissant la tête pour la secouer...Mes yeux se fermèrent, essayant de trouver le calme....
Sur le sol jonchait le parchemin semblant résolument vide....
Je le dévisageais...le regardais....quand tout à coup, je vis cette petite lettre qui apparaissait à la lumière de jour....
Je saisis l'objet...Je me rapprochais de ma bougie fraîchement allumée...Le parchemin tendu, je vis un mot... une phrase ...un texte....

"Ton père n'est pas mort pendant la guerre mais il a été tué pour sa bourse...."


Dans ma tête tout se bousculait...Un gout âpre de vengeance me brûlait la gorge...
La nuit tomba...


Dernière édition par Exploratrice Courtejambe le Jeu 4 Juil - 14:34, édité 1 fois
avatar
Exploratrice Courtejambe
Contributeur

Nombre de messages : 10
Age : 37
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bg) La gamine des rues écrit par Courtejambe

Message par Exploratrice Courtejambe le Jeu 4 Juil - 14:27

chapitre 2 : Les deux vengeances

Après différentes enquêtes et reconnaissances, la seule raison de Chenka était de venger son père....
Devait-elle faire l'impensable et risquait de retourner en geôle ?

Instinctivement, elle se touchait la cicatrice sur le dessus de l'œil, repensant à ce jour....Ses yeux devenait de plus en plus rouge.....Elle voyait encore cette masse se précipitait sur elle la plaquant au sol.....lui arrachant ses vêtements....Cette odeur , cette haleine fétide....l'embrasser de force.....Une simple fourchette comme arme.....Elle se voyait encore désespérément se débattre, appelant au secours......Ce garde.....ce garde qui lui déchira les entrailles intérieurement.......Ce garde lui volant sa fierté féminine....sa virginité....Elle se débattit essayant de donner des coups et repoussait ce monstre....Elle revit la fourchette planté dans l'épaule de son agresseur....la dague de ce dernier venant corriger cette jeune fille insoumise....cette cicatrice......

Chenka serra très fort les poings et tapa de toute sa hargne le bois de son baraquement....se saoula à se faire vomir et s'allongea ..... La nuit tomba....

"Chenka se réveilla en sursaut, couverte de sueur.

Elle regarda par la fenêtre, le soleil était timide. Il faisait toujours noir.

Puis son regard se posa sur la table.

Elle y vit cette petite dague. Si belle, si invitante.

Elle se leva et l'empoigna. L’observa sous tous les angles. Petite, jolie, éblouissante, alléchante.

Son regard s'illumina peu à peu

Elle devait le faire. La voix lui avait ordonné. Elle descendit.

Sur la petite table une bouteille de rouge l'attendait. Elle l'a pris...elle l'a bu....

Elle laissa ses jambes la guider...


De sa main, elle fit un mouvement gracieux enfermant la lumière dans celle-ci...

Elle traversa un long couloir. Des restants d'une soirée festive s'amoncelaient sur le sol...

Il était là...

Elle voulait le venger.

Ses yeux devinrent rouge sang. Elle saisit une torche....et brûla tout sur son passage...



Elle arriva à la porte...Il était là...Il dormait....

Les yeux à de mi-clos, il souriait ....

Puis un cri....un cri de souffrance, atroce, emplit la pièce, déchirant le silence...

Chenka retira sa dague du cou de l'assassin de son père, l'éclaboussant. Elle tapait à plusieurs reprises sur cet humain qui la suppliait de lui laisser la vie sauve... Elle regardait le sang peu à peu s'écoulait, s'égouttait, écrivant au sol, ces mots si dures ...

Je t'aime Papa....Repose en paix....

Elle regarda par la fenêtre...Une larme coulait venant se confondre au sang de sa victime...De son doigt, elle la toucha...Elle regarda la texture rougeâtre...Elle porta son doigt à la bouche...le lécha, un sourire mesquin aux lèvres...

Elle sauta par la fenêtre, se retourna, regardant une dernière fois cette maison en feu. Elle s'enfuit, loin, loin, de cet endroit...Emmenant la malédiction de la lumière avec elle...
avatar
Exploratrice Courtejambe
Contributeur

Nombre de messages : 10
Age : 37
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bg) La gamine des rues écrit par Courtejambe

Message par Exploratrice Courtejambe le Jeu 4 Juil - 14:28

Chenka se rendit pas loin de la geôle, accompagné d'un ami....Elle se renseigna sur l'un des gardes ...Tout à coup, une personne vêtu civilement, au loin, commença à courir en direction du cimetière.....

Le garde, tout haletant, s'assit en retrait dans le coin d'une bibliothèque. Il savait qu'ils ne viendraient pas ici dans un lieu public.....Il se frappait la tête essayant d'oublier ce qu'il avait fait en reconnaissant la gamine....

Elle était là.....la gamine devenue femme, vêtue de rouge....devant sa table...un sourire mesquin...Elle s'assoit en face de lui....Il tenta de partir mais Mennet, un ami des rues le menaça discrètement de sa dague...Il ne pouvait plus bouger...
"Tu te souviens....de cette gamine qui te suppliait de la laisser et d'arrêter hein ? murmura chenka en plantant sa dague sur la table, pas loin de la main du violeur...Oh, oui, tu te souviens.... tu as été très vilain, dit-elle d'une voix sensuelle.."
Elle s'approcha de lui, s'asseyant à cheval sur ses genoux et s'approcha de son oreille pour lui susurrer....
"Quoi ? Je te suis moins désirable ? Pourtant, il y a 4ans ans tu ne pensais pas cela....avoua t'elle lui tendant un parchemin et une plume ....

"je t'ordonne d'écrire ta lettre d'aveu et d'adieu....."

Menet appuya plus fort sa dague dans le dos du violeur.....

Le violeur s'exécuta....rongé par le regret.

.Et; maintenant, bois, sale vermine , lui susurra d'une voix douce en appuyant plus fortement sa dague sur ses parties génitales.."

Mennet lui tendit une petite fiole d'un liquide verdâtre...


L'ancien garde les yeux rouges, s'exécuta....

Chenka vint lui lécher la petite goutte qui tomba de son coin de bouche.....

Elle se retira et posa la tête du violeur délicatement sur la table... il tenait toujours la fiole dans sa main et la plume...

Chenka et Mennet se fondirent dans les ombres, laissant cet homme vivre ces dernières minutes....



Le lendemain, chenka devenue insomniaque, savait que sa vengeance était enfin assouvie.....Elle savait aussi que tuer des personnes n'irait pas en sa faveur.....Mais tanpis....elle l'avait fait....elle s'était vengé.....Elle déambula dans les rues sombres de la vieille ville ...Une bouteille à la main.....Elle repensa au coffre ....se voit le secouer pour se rassurer....
"Ma mère et mes frères et sœurs pourront enfin vivre correctement avec ses pièces d'or"



Une dernière larme coula de son visage....Elle poussa la porte de la taverne.... Elle s'installa au fond de la pièce et posa une feuille de parchemin et une plume, ainsi qu'une petite fiole verte.....



_________________
avatar
Exploratrice Courtejambe
Contributeur

Nombre de messages : 10
Age : 37
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bg) La gamine des rues écrit par Courtejambe

Message par Exploratrice Courtejambe le Jeu 4 Juil - 14:29

Chapitre 3 : une seconde chance


Elle s'arrêta .....dans une auberge ....Elle se munit d'une plume et d'un parchemin, et de sa main tremblante elle commença à écrire....



Quand, tout à coup, assise dans le coin sous l'escalier, elle surprit une conversation
Elle s'arrêta décrire sa lettre d'adieu, tendant l'oreille se concentrant sur les deux hommes sur sa droite....
Elle entendit un nom...Celui de Yella Elzen à Hurlevent.


Une organisation de mercenaires ouverte pour les reclus de la société, repensa-t-elle....Elle restait méfiante mais au point où elle était....si une telle organisation existait, ce serait pour elle une grande opportunité de retrouver un sens à sa vie...même si leur intention est tout sauf de suivre la loi....Il fallait qu'elle aille voir...Une voleuse mélangée à une meurtrière d'un soir pourrait les intéresser......


Elle se rendit au point de rendez-vous...Vêtue de noir de la tête aux pieds, une capuche cachant ses traits de visage, elle rentra s'en frapper et se dirigea vers une femme...
La recruteuse la regarda de travers.
"Je peux vous aider ?
- Je cherche à joindre le chef des mercenaires..., dit-elle d'un ton sec, sa dague en main...
- Pourquoi vous souhaitez les voir ?
- Je suis un ange, et je souhaite prêcher la bonne parole de la lumière ! dit-elle un sourire mesquin."
La recruteuse, semblant appréciée la délicatesse de l’humaine répondit à son sourire.

" Dîtes leur seulement que Chenka souhaiterait les voir pour leur offrir ses compétences de voleuse en échange de leur sécurité et de leurs discrétion, dit-elle en lui tendant la jumelle de sa dague.

- Mhmm, dit-elle en prenant soigneusement la dague, comment peuvent-ils vous joindre ?
La recruteuse tendit un formulaire.
- Je ne suis jamais trop loin, l'ombre est mon atout. Pour que je sois sûre que c'est l'un des dirigeants, demander lui de me ramener ma dague. La méfiance est l'un des piliers de mon caractère "
Chenka, après avoir pris le formulaire, d'un pas rapide se fondit dans l'ombre.

Le coursier s'approcha dangereusement de la vielle ruelle à Hurlevent. Maladroitement, il écrasa la queue d'un rat .Chenka se reposait un peu, elle s'extirpa de sa couverture en entendant le petit cri aigu et se munit de sa dague...Furtivement, elle s'approcha derrière le coursier...

"Tu as deux secondes pour me dire ce que tu fiches ici ...une...demanda t'elle en appuyant sur la glotte du coursier avec sa dague..."
- Je ...je....dois remettre une missive à Dame Chenka...fit il en tremblotant et levant la lettre..
- Bah voyons à Dame Chenka...Si tu n’étais pas si jeune et innocent ...jt'aurai fait la fête, dit-elle en arrachant la missive et en donnant un coup de botte sur le postérieur du coursier....

Chenka sourit mesquinement et regarda le coursier prendre ses jambes à son cou...

Elle rentra dans sa planque...déchira nonchalamment l'enveloppe et renifla le papier....

" Mhmm...ce cachet , je ne le connais pas ....Qu'est-ce que ça peut être.... "
Elle déplia la lettre et vit en gros la signature....Joriann, officier de Retribution....Elle se cacha dans un coin et parcourut rapidement le contenu de la missive....

"Un entretien ?!!!! ..Dans le gîte Ambrepins aux grisonnes..."
Elle serra la lettre contre elle et se dit:
"Allez ma vieille c'est à toi de jouer la balle est dans ton camps"

Elle ne tarda pas à se préparer et commanda un vol aux Grisonnes.

_________________
avatar
Exploratrice Courtejambe
Contributeur

Nombre de messages : 10
Age : 37
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bg) La gamine des rues écrit par Courtejambe

Message par Exploratrice Courtejambe le Jeu 4 Juil - 14:30

Chapitre 3 : L'entretien


Le vol sur les terres du Norfende, non sans appréhension, la capuche, sous un bruit de clapotement, céda aux battements des ailes du griffon, laissant ses cheveux d'ébène aux caprices du vent, Chenka souriait.....

Ce paysage printanier, cette lumière traversant les différentes formes du paysage, annonça une arrivée imminente aux Grisonnes....

Le cœur s'accélérant, non pas par le stress d'échouer à l'entretien, mais l'envie, à nouveau de trouver une raison de se battre, de vivre, emplit Chenka d'excitation....

Tout le long du chemin, elle parcourut dans sa tête mille et une façons de se présenter, essayant de se concentrer sur son langage populaire, ne trahissant pas ses origines.....

Le griffon se posa....Chenka descendit de la bête, le caressant pour le remercier....S'étirant, elle observa le plus de détails sur l'environnement, fit son analyse et finit par saluer l'elfe...
"Salut...Savez-vous où je peux trouver Joriann ? L'officier de Retribution ?
-Désolée, Dame, allez voir dans l'auberge, juste en face, l'aubergiste doit le savoir."

Chenka, soufflant, commença à avancer.....Juste à l'entrée....Elle s'arrêta, analysant toutes les parcelles composant cet environnement, d'un regard furtif et professionnel...Cet escalier de bois sur sa droite, grinçant, trahit la présence d'un garde qui patrouillait en haut.....Elle avança d'un pas et s'arrêta.....

Un homme, grand, marchant d'un pas assuré vers sa direction.....Le faux jour ne permit pas à Chenka d'aperçevoir les traits physiques de cet homme...elle s'avança à son tour sans aucune gêne...
"Salut, vous êtes l'aubergiste ? Je recherche un certain Joriann, s'il vous plaît ?
- Bonjour, fit-il d'une voix imposante, Ai-je l'air d'un aubergiste ? fit il en se regardant...Lui-même.
- Et bien, peu m'importe je voudrais juste....s'interrompit Chenka, s'apercevant de sa bévue....Euh...Monsieur....Enfin Monsieur, je vous salue...
- Vous êtes Chenka ? c'est cela ?"
Joriann et Chenka montèrent à l'étage....Chenka essaya de répondre le plus correctement et sincèrement possible à l'officier....Malgré ses origines, on ne pouvait pas lui enlever cette qualité...Elle était franche et directe....
Chenka expliqua les grandes lignes de son existence, oubliant volontairement les plus mauvaises...
- Vous me rappelez-moi....j'ai vécu sensiblement la même chose que vous...
- Quoi ? vous venez de la rue aussi ? fit elle... Eh bien, vous au moins vous vous en êtes bien sorti, avoua t'elle sans gêne regardant les vêtements de son interlocuteur et les siens.

Un froid dans la conversation apparut...

"Hé !!! Au fait.....vous avez ma dague ? s'interrompit en tendant la main....
- Votre dague ? dit-il Joriann, étonné
- Oui....Celle qui prouve que vous êtes bien un officier de retribution, dit-elle séchement, mettant ses deux mains sur sa taille....
- Quoi ? Et pourquoi je vous mentirai sur ma position ? "

Joriann essaya de convaincre Chenka par tous les moyens, qu'il était bien cet officier...que c'était lui, l'auteur de la missive…Ses arguments de fin ont été efficaces...

"Ok je vous accorde le bénéfice du doute, dit-elle fièrement....Et pour ma dague tanpis, c'était une vieille.....
- Bienvenue dans Rétribution.
- Où en étais je hein ? ne semblant pas avoir entendu la dernière phrase de Joriann....Ah, oui....Quoi ? Ça veut dire que je suis prise ?"

Chenka fixa Joriann dans les yeux et attendait sa réponse, essayant de contenir son excitation...

"Disons que vous serez à l'essai, Chenka, à vous de montrer vos compétences..."

Chenka, heureuse, excitée, avança d'un pas vers Joriann...Mais se résigna à le serrer amicalement dans ses bras...
- Je ...je ...
- Bienvenue à toi, fit une voix derrière".

Chenka s'aperçut qu'ils n'étaient pas seuls, et s'inclina maladroitement devant cette femme, au charisme et à la prestance agréable..

"Je commence quand ?
- Dès demain matin, allez récupérer vos affaires,....Darlya vous montrera votre couche."

Chenka se précipita vers la porte, se mettant au garde à vous devant le couple. Elle savait que entre deux, il y avait plus qu'une simple relation de mercenaire....La frontière personnel était rompue...

" Je vous remercie, et je vous promets de ne pas vous décevoir, m’sieur dame, dit-elle la tête penchée en arrière....
Elle s'arrêta en bas de l'escalier et émit un cri de satisfaction.....
avatar
Exploratrice Courtejambe
Contributeur

Nombre de messages : 10
Age : 37
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bg) La gamine des rues écrit par Courtejambe

Message par Exploratrice Courtejambe le Jeu 4 Juil - 14:33

Chapitre 4 : journal de Chenka, La mercenaire

(en construction)
avatar
Exploratrice Courtejambe
Contributeur

Nombre de messages : 10
Age : 37
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bg) La gamine des rues écrit par Courtejambe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum